Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 janvier 2014

.c'était ce poème là.

l’autre on disait le loup
.
l’autre est un loup tremblant
.

 

qui ont beaucoup parlé d’attendre
seulement moi
la hâte
courions très vite vers l’évidence
et refuser que de___
alors tu pars ou tu pars pas ?
décider de___
rester un peu plus loin que ce que dit le premier corps
soudain (je) rêve que
la ligne quatorze
va jusqu’où plus personne ne crierait
.
rester un peu plus loin
que dit la première vague
et rendre compte
mais à personne
qu’on est seul et juste à côté
.
qu’on se dit tu
.
tutoie le loup, il s’approchera
je me disais
tu,
toi,
le loup
.

Commentaires

descendre à la croisée, s'engouffrer
dans la gueule (souterraine).

Écrit par : r | 16 janvier 2014

Écrire un commentaire